Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 12:14

Après le mariage, il y a encore un peu de mariage ... Enfin presque :

1

- J'ai ENFIN mes papiers ; je suis officiellement Madame G. Trop bien. En revanche, grâce aux nouvelles normes pour les photos d'identité, on dirait que je sors de prison : pas de sourire, pas de bijoux, pas trop de maquillage, pas de cheveux devant le front ... Un peu ridicule tout ça.

1

- Nous avons signé le voyage de noces !!!! Nous avons choisi tout notre trajet, tous nos hôtels. (Nous avons une nounou pour le chat.) On part donc au Québec en juin, trop bien.Nous iront voir les baleines et leurs petits à Tadoussac, nous irons au zoo de St Félicien, sur l'île d'Orléans, à Montréal, dans une pourvoirie et tout et tout.

1

- Vendredi, soit 5 mois, 2 semaines et 2 jours après notre Mariage, nous avons ENFIN récupéré nos photos de mariage. Celle de la photographe "officielle", celle qu'on a payé un bras. Pour être honnête, ce n'est pas notre photographe préféré (pour info : on a bien plus apprécié le travail du Papa de Lili, même s'il croit qu'on lui a dit ça pour lui faire plaisir). Cela dit, les photos de couple sont vraiment très belles (sauf une petite série que j'ai accepté alors qu'avec le recul, elles sont ridicules, car bien trop "sexy" (et pour moi, une mariée, c'est élégant, joli et au mieux sensuel, mais pas sexy (mais ça n'est que MON avis))mais j'assume). Et ça fait plaisir de revoir ces images et de sentir les souvenirs remonter à vitesse grand V.

 

mariage photo couple 2

 

1

PS : Depuis notre Mariage, ma cousine a accouché de Chloé, la 1° fille de la nouvelle génération, une autre cousine a fait naître ses 36 chevreaux et commercialise ses petits fromages, une amie qui nous avait annoncé sa grossesse le jour de mon EVJF a eu (un peu tôt) sa petite Alisson, une collègue de bureau a eu le bonheur de nous annoncé que depuis le mariage elle attend une petite Joey et un petit Warren qui devraient arrivés fin-juin/mi-juillet, un de nos témoins nous a annoncé que sa fille allait avoir une petite soeur à la fin de l'été. Et nous dans tout ça !?!? Et bien on cherche un nouveau parquet et un nouvel agencement pour la cuisine ! D'autres questions ?
p_by_tilu21.gif

PS : Lili : j'ai feuilleté une certaine BD à la Fnac ; "t'es tellement douée avec les enfants, pourquoi tu n'en fais pas ?""Je suis super douée en cuisine et pourtant tu ne me dis pas d'ouvrir un resto ! C'est pareil !" Lol ... J'ai pensé à toi !

   

Repost 0
Published by Claire - dans Notre jour J
commenter cet article
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 18:39

La séance "photos de couple" était prévu le lundi juste après le mariage et, alors qu'il a fait un temps magnifique la semaine avant le mariage et le week-end du mariage, le lundi il a fait un orage de malade. Mardi : pluie, mercredi : pluie. Ça repporte donc à Jeudi.

• • • • • • •

Retour chez la coiffeuse : elle me fait des superbes boucles, je ressemble à une jolie poupée. Retour chez Belle Maman pour le maquillage. On se rhabille en mariés (j'aime bien), Le marié ferme les 45 minuscules boutons du dos de ma robe ; je lui remets ses boutons de manchette. On file en voiture avec la photographe sur une plage très isolée que nous avions repérée presque un an avant. Les talons aiguilles sont in-envisageable sur les rochers alors je suis en basket, mes talons roses à la main. Il y a un vent à décorner les boeufs et en 5 minutes, ma superbe mise en plis ultra glamour est  un magnifique brushing brésilien.

• • • • • • •

Nous faisons près de 500 photos dans des poses acrobatiques (ben n'importe quelle pose était acrobatique sur moi vu les rochers et la taille de mes talons). Ensuite nous allons dans la vieille ville où il y a de minuscules placettes adorables. Quelques photos plus tard, nous allons boire un coup en ville, toujours en costumes ! Dommage que nous n'ayons pas de photos de ce moment là !

• • • • • • •

La semaine suivante, nous allons choisir les 170 photos de notre album. Une bonne prise de tête ...

• • • • • • •

C'était il y a 3 mois.

Toujours pas d'album en notre possession ... No comment.

• • • • • • •

mariage-photo-couple-1.jpg

mariage-photo-couple-2.jpg Sublime endroit. Fous rire mémorables. Superbes souvenirs. 

 

• • • • • • •

PS : on pourra noter qu'à J+3mois, je n'ai toujours pas commencer les démarches pour changer de nom. Je crains. Grave ...
D'ailleurs : attention, récentes Madames, à ne pas vous faire livrer de courrier/colis à votre nom de femme mariée (alors que vous en crevez d'envie) si vous n'avez pas de papiers pour justifier votre identité auprès d'une guichetière postale bornée.  

Repost 0
Published by Claire - dans Notre jour J
commenter cet article
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 20:57

Bon, après ça, je vous avoue que je ne me rappelle plus trop si je respecte l'ordre des événements mais c'était il y a plus de 3 mois et l'ordre n'a pas grande importance !

• • • • • • •

Entre chaque plat, nous avons eu droit à une animation, organisée par mes soeurs mais faisant participer du monde dès que possible.

• • • • • • •

Après le premier jeu, bien sympa, nous avons eu un discours, très émouvant, de Papa, très ému ; il parlait de sa fille aînée qui grandit bien vite mais pas trop quand même, de sa fille aînée qui s'éloigne mais qui reste plus proche que jamais, de mes grandes étapes, de ma rencontre avec celui qui deviendra plus tard le Garçon qui m'épouse, de celui qui passera de pseudo-gendre à gendre tout court, de celui qui romance sa vie à Elle et de celle qui éclaire sa vie à Lui. Mais ça, je le garde rien que pour moi.

• • • • • • •

Il y a eu un discours de Anne, qui, comme Marie, mon autre soeur, excelle dans l'art de manier les mots. Un superbe discours inspiré d'un poème (ou chanson, je ne sais plus et j'avoue que je ne veux pas savoir, le texte lu pour nous était trop beau et c'est ça qui compte). Les larmes aux yeux.

 

Avec l'envie follette de bousculer la terre
Défiant les voies qui m'exposent aux peurs
Je trace les yeux baissés évitant les éclairs
Je tremble, je suis petite et puis grande et je pleure
Alors je fais mon chemin en sautant dans les flaques
Je me salis les robes en rêvant de demain
Je rigole de tout je suis une tête à claque
Je veux je veux, je veux toujours me porter bien
Ceux qui me freineront et sans aucun prétexte
pourront bien s'épuiser je ne les entends points
Je compte m'essayer à suivre tous mes rêvent
Et pouvoir mettre au monde un bouquet d'ingénus
Alors la tête haute et le sang agité
Le corps dans mon armure
Et le coeur bien fragile
Je danse en avançant avec les yeux mouillés
Tel une funambule je m'avance vers lui
Et si je tombe, tombe tombe,
Les gens que j'ai conquis seront une centaine à tendre un drap de soie
Et si je tombe, tombe, tombe,
Et bien je sais qu'alors mon ange véritable m'attrapera dans ses bras
Avec l'envie follette de bousculer mon linge
Sa tête sur mes épaules
Ses petites fesses bine fragiles
J'avance déboussoler me creusant les méninges
Prenant soin d'un décor aux allures de famille
Alors je fais mon chemin en sautant dans les flaques
Je cultive l'innocence en rêvant de demain
Redessinant la cible, perfectionnant mon arc
Je veux je veux je veux toujours NOUS porter bien
Ceux qui me freineront sous prétexte qu'ils ont peur
peuvent bien essayer ils ne me touchent pas
Je compte bien l'aimer et croire à notre bonheur
Et donner coup de vivre à nos projets futurs
Alors la tête seine et le sang agité
Le corps sans mon armure e le coeur bien lucide
Je danse en avançant avec les yeux comblés
Telle une jeune mariée je traverse la piste
Et si je tombe, tombe, tombe,
Les gens que j'ai conquis seront une centaine à tendre un drap de soie
  
Et pour preuve, preuve, preuve,
Nous voilà tous ici célébrant votre amour pour notre plus grande joie.

• • • • • • •

Il y a eu un sketch : Anne en présentatrice de jeu télévisé, Marie, rouquine comme moi, dans le rôle de moi, et Vincent mon petit frère, grand comme le marié dans le rôle du Garçon que j'aime. Anne est debout face à 2 chaises dos à dos, pour une sorte de "Tournez Manège" version 2003. Je résume : Anne nous décrit, bien bien bien caricaturés, moi en exubérante bordélique aux chaussures roses, qui ne tient pas en place et qui rêve du grand amour qu'elle pourra couvrir de bisous et d'attentions sucrées et étouffantes (la caricature n'est pas si caricaturale en fait) et lui en geek solitaire (là c'est caricatural) qui n'aspire qu'à une vie zen, calme et surtout rangée (1 ça, c'est vrai – 2 pas de bol, il est tombé sur moi !). Bla bla bla : on gagne et on se retrouve ensemble en 2010, au même jeu, où on décrit ce que sont devenues nos vies. Moi je suis toujours exubérante et bordélique, plus que jamais chaussée de rose ! Lui, blasé, usé par sa future épouse, plus geek que jamais, mais amoureux un peu quand même, supportant vaille que vaille les assauts de son amoureuse montée sur ressorts. La vraie moi et le vrai Lui, nous sommes pliés en 2, les invités aussi ; ceux qui ne nous connaissent pas intimement réalisent alors le martyre que je lui fais endurer. Dans le sketch, comme nous sommes un couple formé grâce au jeu et que nous allons nous marier, nous avons droit au super méga cadeau, à la super méga surprise : et là, une vidéo commence (dans la vraie vie)!

• • • • • • •

Dès les 3 premières notes, je reconnais la musique, le Garçon que j'aime a du percuté à la 4° note (bourrage de crane oblige) : "Baby, one more time" de Britney ! Et la vidéo, ce sont plusieurs de nos amis et membres de nos famille qui ont tous appris une chorégraphie * sur cette musique et dansent pour nous, plus ou moins déguisés, plus ou moins sérieux, mais toujours pour notre plus grand plaisir. Le Garçon que j'aime me regarde et me dis "J'ai mal aux joues tellement je ris" "Moi aussi !" Ma grand mère entourée de ma tante, de ma cousine et de mon cousin, en tenue de plongée, dansant dans leur jardin, sous la pluie de Bretagne ; une copine que je connais depuis 21 ans, déguisée en Britney, couette et jupe plissée ; un ami de mon frère, survolté dans une réinterprétation très libre de la choré ; des amis du Garçon que j'aime déchaînés et en quadruple exemplaires (ils ont fait une vidéo à 3 puis une vidéo chacun) ; Lili et son Homme Chocolat (et leur chat en colère **) très concentrés et très déguisés ; un couple d'amis très discrets d'habitude, totalement métamorphosés pour nous ; Maman en maillot de bain, morte de rire ; mon frère en play back, debout sur son lit d'université, très inspiré ; mes cousines, même celle enceinte jusqu'aux yeux, accompagnées de leurs maris et enfants ; une amie et sa fille de 4 ans qui essaie de la suivre ; ma famille de Paris devant la maison de mon enfance et même une amie de mes parents morte de rire devant ses amies qui la filment. Ça nous a touché qu'ils s'investissent à ce point, qu'ils n'aient pas peur du ridicule (et ça ne l'était pas !) pour nous ***. Et clou du spectacle : mes soeurs ont demandé à tous ceux qui connaissent la chorégraphie de bien vouloir les rejoindre sur la piste pour la faire une fois en live. Surprise : bien plus de gens que sur la vidéo se sont levés et déhanchés sur la musique. On en revenait pas. C'était tout simplement génial.

• • • • • • •

 Ensuite, mon beau frère a passé un diaporama de centaines de photos de nous pour le plus grand plaisir de l'assistance. Comme à chaque diaporama de mariage, nous avons découvert des images de nous même que nous n'avions jamais vu !

• • • • • • •

Enfin, à la fin du repas, mes soeurs ont demandé des volontaires pour faire 2 groupes, Elles et Eux, avec en tête les mariés et ont lancé un karaoké d'une de mes chanson d'amour préférée : "A quoi ça sert d'aimer" d'Edith Piaf et Théo Sarapo, les filles répondant aux garçons et le dernier couplet chanté par moi seule, juste pour le Garçon que j'aime.

• • • • • • •

Ensuite il y a eu la pièce montée et ses grosses incertitudes :"Psstt ! Claire ? On doit faire quoi ?" "Ben, commencer à couper le gateau à 2 et trinquer, je crois" (Ben oui parce que c'était la première fois que je me marie et que c'est pas le genre de truc sur lequel on brieffe les mariés. D'ailleurs, soyez cool et parlez en avec vos amis futurs mariés pour éviter le gros blanc auquel on a échappé de justesse !) Résultat : il a planté le couteau à fond dans le support en polystyrène et l'a fendu de haut en bas, j'ai rien pu faire, mais j'ai bien ri. Ensuite nous avons trinqué avec les bras qui se croisent : 1 je me suis sentie bien ridicule mais ça semblait faire plaisir à certains alors ... 2 Je n'aime pas le champagne et je n'en bois jamais et la seule fois où je le fais, c'est immortalisé par 1 million de photos !

• • • • • • •

Pour conclure, il y a eu le bal avec, comme prévu, toutes sortes de musique pour plaire à tous les âges ****. J'ai vu se former des couples improbables mais mémorables, j'ai vu se lâcher des gens que je pensais très réservés, j'ai vu des gens que je pensais "raides" se révéler d'excellents danseurs, j'ai vu des robes trop courtes mettre des étoiles dans les yeux de certains garçons, j'ai vu des papas égaler leurs fils niveau hip-hop, j'ai vu des enfants fatigués faire sagement leurs coloriages allongés entre les tables, j'ai vu les mariés faire la chenille et autres dances du même genre alors qu'ils avaient juré qu'on ne le y prendrait pas (croyez moi, je les connais intimement. Mais la fatigue aidant, ils se sont laissés entraîner), j'ai vu pleins de choses dont je me rappellerais toute ma vie.

J'ai aussi oublié de danser avec mon Papa et ça, je m'en voudrais longtemps. Ça n'est pas "grave" mais c'était important. Dommage.

C'était le plus beau jour de ma vie.

• • • • • • •

Il est 2h du matin, nous sommes encore une vingtaine dans la salle. Le DJ baisse un peu la musique et chacun récupère ses affaires. On nous aide un peu à regrouper les choses que nous récupérerons le lendemain. Nous quittons tous ensemble la salle vers l'hotel qui est à 150m au bout du parc. Nous n'avons pas eu de problèmes d'alcool ou de bagarres.

 

C'était mon mariage (presque) parfait.

• • • • • • •

Je n'ai pas la force de me décoiffer, je dors avec mon chignon énorme, le front posé sur les mains. Le lendemain, on regroupe les vêtements, on remet les costumes dans les housses et on rejoint nos familles pour le brunch. Tout le monde est content (et surpris de me voir encore avec mon chignon ; qui finira par se défaire sous les mains de Marie vers 16h). Je sais que je n'en reverrai pas certains avant plusieurs années (sauf mariage dans la famille). On se quitte. Heureux.

 

Plutôt sympa, ce week-end !

That's the end • • • Ou plutôt notre début. 

PS : Je suis Madame G ! Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !!!!!

 

mariage soirée jeu mariage soirée jeu 2
 Tournez Manège version "Claire & le Garçon qui accepte de l'épouser" ”

 

• • • • • • •

mariage soirée choré

 LA choré en live. 

 

• • • • • • • 

 Une bien jolie vidéo. Je vous l'avez déjà montrée mais je ne m'en lasse pas.
C'est aussi la chanson qu'on a chantée ensemble au mariage. 

 

• • • • • • •

 

mariage soirée gateau mariage soirée gateau2
 Massacre du support de pièce montée, je me marre bien ! 

 

• • • • • • •

mariage moment privilégié avec marie Démontage du chignon à 4 mains 

 

• • • • • • •

PS2 : merci à mes soeurs d'avoir tout organisé ; merci à ceux qui ont participé ; merci à A & au groupe de musique ; merci à JE pour le chant et la figurine du gateau ; merci à Lili pour son aide et son soutien ; merci à l'Homme Chocolat et à son Beau Papa pour leurs photos magnifiques ; merci à tous ceux qui ont fait des photos pour nous ; merci pour les discours ; merci à tous ceux qui nous ont soutenus et supporté pendant les préparatifs ; merci au Garçon que j'aime d'être comme il est et de me supporter avec mes défauts envahissants ; merci à vous, lectrices, pour vos commentaires et votre soutien (merci à Mia et Olysiah).

 

* : elles ont tourné une vidéo, l'ont envoyée par mail avec des instructions, ont reçu les vidéos en retour, les ont montées ensemble.

** : Moi je serais vous, j'insisterai pour voir la vidéo de ce passage/bêtisier car Lili m'a dit "NON" alors qu'elle avait dit oui (même si elle me soutient le contraire) et c'est très dommage car très drôle ! Craquera-t-elle sous la pression ?

*** : le lendemain, nous avons visionné TOUTES les vidéos avant qu'elles ne soient coupées et montées, les ratés, les fous rires, les commentaires ; et à peine remis des fous rires de la veille, nous avons recommencé à nous marrer. Et encore plus tard, nous avons eu les anecdotes de tournage de chaque protagoniste.

**** : Durant la soirée, 2 jeunes de 10 ans sont venus me voir pour me demander quand est-ce qu'il y aurait de "la musique bien". Je n'ai pas bien compris, j'avoue. "Oui, du David Guetta ou du Black Eyes Peas ! Parce que la musique classique, c'est nul !" La musique en question, c'était des années 80 et tout le monde (je veux dire de 18 à 80 ans) appréciait, nous les premiers. De la musique classique ... Le coup de vieux (et l'éclat de rire) que je me suis pris à ce moment là !

 

Repost 0
Published by Claire - dans Notre jour J
commenter cet article
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 19:48

Nous venons d'entrer dans la salle, chacun trouve sa place. Je m'éclipse un instant pour aller aux toilettes (voir cet article !!!!). Au moment où je sors, les jupons encore en l'air, le collant (oui j'avais un collant pour être à l'aise. Pas glamour ? Qui l'a vu ??) mal remis, j'entends la musique de la valse qui commence !!!!

En effet, nous avions décider d'ouvrir le bal avant le début du repas. Pas très classique mais au moins nous avons dansé légers (sans 3 entrées, 2 plats et 3 verres dans le ventre) et tout le monde était encore là (parfois certaines personnes ne restent pas tard pour 1000 raisons). Et pour le Garçon que j'aime, il a moins eu le temps de stressé en attendant cet instant.
Bref, je suis dans les toilettes, toute débraillée et j'essaie de remettre correctement mon collant (toi qui te marre, essais d'enfiler rapidement des collant quand tu as un énorme jupon et 200 épaisseurs de tulles !). Et la musique commence. Je suis arrivée en retard pour l'église, je vais pas lui faire 2 fois le coup. Deux mains attrapent le collant et le remontent vite fait (je ne sais même plus qui !), on redescend tous les tulles et je saute sur la piste où je croise un regard qui me dit un truc du style "T'as failli arriver encore à la bourre, t'es incorrigible" en souriant. Lui je l'aime. Heureusement, nous avons choisi une musique avec une longue introduction. La valse commence.

• • • • • • •

Lors de nos cours, nous avons dansé au moins 50 fois sur cette musque et elle nous paraissait looooooooongue et on se demandait comment nous allions réussir à danser ces longues minutes ... Le Garçon que j'aime craignait aussi d'être impressionné par les regards des gens. Et bien au moment venu, tout est différent : les longues minutes ne sont pas si longues et au lieu d'être un moment "corvée", c'est un des rares moments où nous étions "seuls" ; car oui, au milieu des 96 invités, nous étions seuls, on ne voyait pas les gens ni les regards. Juste lui et moi.
Alors que pendant les cours, je tentais régulièrement de prendre la contrôle de la valse (de conduire), cette fois-là, je me suis laissée faire et c'était génial. Je suis aux anges. On était trop beau. Enfin je trouve. Le Garçon que j'aime a même trouvé que ça n'était pas si terrible.

• • • • • • •

Nous passons à table. J'ai précisé au serveur qu'il était hors de question que mon assiette reparte tant que je n'y avais pas touchée. J'ai des amies qui n'ont pas pu mangé une bouchée à leur mariage alors je prends les devants.

• • • • • • •

Les gens discutent un peu et mes soeurs attaquent les festivités avant même l'entrée : un premier jeu participatif. Durant le vin d'honneur, elles avaient distribué des feuilles à tous nos invités ; voilà à quoi elles servent.
Anne et Marie se plantent face à nous, au milieu de la "piste" *, et, un micro à la main elles annoncent : "Nous vous avons distribués une liste de plusieurs critères numérotés de 1 à 13 qui concernent forcément les mariés ; lorsque l'on annonce "le critère N°1", si vous y correspondez, levez-vous sans rien dire et en fonction des gens debout, les mariés doivent deviner quel est ce critère ..." C'est parti : "Ceux qui correspondent au critère N°1, levez-vous !" Vous auriez vu la tête de mes soeurs quand les gens se sont levés !!! Morte de rire (moi, pas elles !) : seules 3 personnes étaient debout, une de mes témoins, un copain et la fiancée d'un copain que l'on avait rencontrée environ 2h avant ! V'la les indices !!!

-"Bon, relisez bien le critère N°1 ... Jean, John, Mauricette et Lili, vous êtes bien sûrs de ne pas correspondre à ce critère ????? Pierre, Paul, Jacques ! Vous êtes sûrs aussi ?"
-"Oui oui !"
-"Alors va falloir mimer ... Anne, tiens, c'est toi qui t'y colles !" dit Marie en refilant le bébé à sa frangine, bien consciente que ça va être la galère !

Voilà Anne qui se met à faire des gestes bizarres, comme quelqu'un qui sortirait d'une sorte de sac serré, elle montre ensuite sa montre (qu'elle n'a pas, histoire que ça soit pas trop facile non plus) ; les gens rigolent bien, car eux, ils savent et nous on se regarde, on est aussi en train de rire mais pas plus avancé sur le "N°1". Anne mime ensuite quelqu'un qui berce un bébé et là on trouve (ça fait bien 3 minutes qu'on rame) : "N°1 : ceux qui, comme les mariés, sont nés en 1980" ! OUI !!!! (Pas de bol pour mes soeurs, nos amis sont tous nés avant ou après, mais ça elles pouvaient pas savoir).

Allez hop, on enchaîne : "Ceux qui correspondent au critère N°2, levez-vous !" ...

Voilà, on a fait ça pour les 13 critères que voici :

N°1 : Se lèvent celles et ceux qui sont né(e)s en 1980.
N°2 : Se lèvent celles et ceux qui ont un Iphone. (Celui là c'est moi qui l'ai trouvé !!! trop fière)
N°3 : Se lèvent celles et ceux qui connaissent le chat pourri.
N°4 : Se lèvent celles et ceux qui qui ont un PC (Là j'avoue que c'était un piège car on est 1000% Mac)
N°5 : Se lèvent celles et ceux qui ont déjà reçu un cadeau pas fini de Claire (Là, je m'insurge car certains se sont levés alors que c'était même pas vrai !!!)
N°6 : Se lèvent celles et ceux qui ignorent que le marié porte des slips de super-héros offerts par ses belles-soeurs préférées.
N°7 : Se lèvent celles et ceux qui sont mariés.
N°8 : Se lèvent celles et ceux qui ont des enfants ou vont en avoir dans l'année 2010 (Là aussi c'est un piège, parce que moi perso, j'ai pas d'enfants. Dois-je m'inquiéter !!!)
N°9 : Se lèvent celles et ceux qui habitent à A (Là aussi piège car la plupart des gens habitent juste autour)
N°10 : Se lèvent celles et ceux qui ont participé aux travaux dans l'appartement des mariés (J'ai réalisé que beaucoup de gens nous avaient aidés)
N°11 : Se lèvent celles et ceux qui chaussent du 45 et + (Là aussi surprise, on aurait dit + de gens debout !)
N°12 : Se lèvent celles et ceux qui savent que Luc S est le fils de DarkVador (Là j'étais surprise par le nombre de gens restés assis)
N°13 : Se lèvent celles et ceux qui sont là pour célébrer l'union de Claire et du Garçon qu'elle aime. 

• • • • • • •

* : nos tables étaient réparties de part et d'autre de la piste de dance avec la table des mariés au milieu et le DJ en face (avec ordre de ne pas mettre la musique trop fort).

mariage soirée valse

 Notre valse. Juste Lui et moi. 

 

 

 

À suivre  • • •

     

Repost 0
Published by Claire - dans Notre jour J
commenter cet article
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 23:50
Papa, Je suis tellement triste et désolée.
Je sais que ça n'est pas grave.
Mais c'était très important et j'ai totalement oublié.
Pardon.
   
     
Repost 0
Published by Claire - dans Notre jour J
commenter cet article
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 23:33

http://www.image-drole.org/albums/Image_triste/Ours_triste.jpgMalgré des petits oublis, quelques maladresses ou quelques ratés (que vous ne verrez sûrement pas le jour J), votre mariage sera le plus beau jour de votre vie. Cependant, Attention à ne pas rater des choses qui vous tiennent à coeur à cause de l'excitation du moment qui vous fait perdre la tête.
Notre mariage a ses petits loupés : pas de photos de groupes, pas de photos avec certaines personnes très importantes par exemple mais c'est comme ça. En revanche, il y a UNE chose qui me fait encore pleurer aujourd'hui. Une chose que j'ai réalisé plusieurs jours après (comme quoi l'excitation du moment dure un long moment). J'avais bien réalisé que ça resterait un gros vide dans "mon mariage", mais c'est encore plus que ça : je suis très triste car je ne pourrais jamais le réparer ou le remplacer : Je n'ai pas dansÉ avec Papa. Alors que c'était voulu, alors que c'était prévu (mais pas assez bien ...)

Cela peut paraitre un détail pour certaines (et je ne me froisserais pas, chacun ses priorités) mais pour moi c'est un énorme vide. Alors :

faites bien attention à ce que vous voulez pour ce jour, parlez en aux personnes concernées si vous le pouvez, ou chargez quelqu'un de vous le rappeler.
(ou parlez en au DJ, lui il n'aurait pas oublié).

 

 

Repost 0
Published by Claire - dans Notre jour J
commenter cet article
12 décembre 2010 7 12 /12 /décembre /2010 20:00

mariage alliance23.10.10 ...

Aujourd'hui est un jour dont vous vous souviendrez toujours,
Le plus beau dans la vie de chacun.
Vous avez commencé la journée comme deux amoureux
Pour la terminer comme mari et femme.

C'est un nouveau début, un voyage qui commence,
Avec des moments précieux que vous chérirez.
Et même si par moments vous êtes en désaccord,
Il est certain que vos sentiments l'emporteront toujours.

Bien des conseils vous ont été donnés par le passé,
On vous a dit de ne jamais vous coucher fâchés, 
Mais vous savez que les réponses se cachent au fond de vous, 
Ou les liens de l'amour vrai demeurent intacts.

Alors vivez heureux pour toujours ; comme des amants et comme des amis,
Vous qui êtes là, de l'amour plein les yeux,
Vous êtes à l'aube d'une nouvelle vie, qui, pour commencer,
Vient de vous entendre prononcer "Oui je le veux".

Avec de la chance, tous vos espoirs et tous vos rêves peuvent se réaliser,
Puisse la réussite trouver le chemin de vos cœurs,
Demain peut vous apporter le plus grand des bonheurs,
Aujourd'hui est le jour où tout commence. 

Merci encore à tous les deux de m'avoir fait cet honneur.

Lili d'après un texte anonyme

Merci Lili • • •

   

Repost 0
Published by Claire - dans Notre jour J
commenter cet article
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 19:49

Après un superbe Happy Day, tout à fait de circonstance, les invités sortent. Le marié et la mariée restent un peu, profitent de ces quelques secondes de solitude et se dirigent vers la sortie.
Inondation de lavande ! Ben oui : on a dit aux enfants de bien viser les mariés ... On a tout pris en plein visage ! Pas grave mais bon ... Au prochain mariage, je dirai bien aux enfants : " Visez AU DESSUS des mariés !"
Et aussi des bulles et des rubans, rescapés de la mairie. Trop beau !

• • • • • • •

On était tellement existé qu'on a complètement oublié la photo de groupe sur le parvis de l'église.
Les mamans, aidées de cousines et d'autres personnes de bonne volonté proposent un petit coup à boire. Mes soeurs, beau frères et des amis mettent en place le photobooth dans la cour de la salle paroissiale. A ce moment là, personne en pense que ça va avoir du succès. Ils se trompaient : il a était pris d'assaut. Nous devons avoir 200 photos du photobooth. Pas de tout le monde malheureusement mais bon ... Certaines personnes étaient très occupées (merci) et n'ont même pas vu ce décor. Mia m'apporte gentiment un verre à boire (non : 3 ! pour que je puisse choisir !!!) car "Je sais qu'une mariée ne prend pas le temps de se poser pour boire alors, comme on a fait pour moi, je t'apporte un verre !" Merci. La voiture de location est prise en photo sous toutes les coutures.

• • • • • • •

 
A un moment, je tente de dire qu'on va se diriger vers la plage pour faire les photos de groupe. Après 2 essais a hurler, je me dis "Zut ! Je vais y aller et ils verront bien que la mariée est partie" (a ce moment là, j'avais perdu le marié). Je traverse la rue toute seule, les gens dans les voitures sont assez perplexes, c'est marrant. Quelques copines me suivent, puis d'autres, puis presque tous. Je longe un square et comme au mariage de Lili, les enfants s'arrêtent et me regardent comme si j'étais une fée, une princesse, la fille la plus belle du monde. C'est super touchant et pas du tout désagréable ! Même le petit caïd du bac à sable s'arrête, même les garçons de 12/13 ans qui sont plutôt du genre "casquette à l'envers" relèvent le nez. J'ai failli faire  des photos dans ce square et puis je me suis dit que Lili avait ses photos dans un parc d'enfants ou sous les arbres, nous, nous aurons des photos sur la plage. Je traverse toujours à pieds le terrain de boules, les petits papis me laissent bien volontiers passer ; je soulève un peu mes jupons pour être sûre de ne pas embarquer un cochonnet. Tous les joueurs, une bonne vingtaine, applaudissent et crient "vive la mariée !" A cet instant, je me dis que j'aurai bien aimé avoir mon mari au bras, trop fière et je me dis aussi que la photographe ne fait pas son travail car là, y'avaient des belles photos à faire.

• • • • • • •


On descend sur la plage, je mets bien 2 minutes avant de réussir à marcher dans le sable avec mes talons aiguilles.
Le soleil est très beau, pas encore couchant, il fait une superbe lumière, on a tous l'air bronzé. Mais il est pile à la hauteur des yeux, on a tous les yeux fermés ou de belles grimaces. Qu'importe ... On se marre bien. On fait des photos classiques, un peu sérieuses, puis moins sérieuses puis carrément n'importe quoi : on saute dans tous les sens, les filles puis les garçons. Après, les garçons portent le marié sur leur épaules et là, idée !!! "Si on portait la mariée à bout de bras !!!" J'ai pas réussi à m'échapper assez vite et me voilà à presque 2m du sol, au dessus d'une dizaine de copains. Et là : Crrrrrrrraaaaaac ! "Posez moi, ma robe à craquée !!!" Ils sont tout honteux mais après vérification, rien de grave : c'est juste l'accroche-traîne que Maman et moi avions bidouillé qui a rendu l'âme. On regagne l'église où nous attend la voiture.
C'est parti pour 40 minutes de route. Je suis tellement fatiguée que je ne parle pas pendant tout le trajet (ceux qui me connaissent savent que c'est rare.) La voiture est super confortable, ce qui n'est pas du tout négligeable car ca nous fait un petit cocon de tranquillité avant la soirée. Le seul truc qui me dérange un peu au début : la voiture est ancienne et il n'y a aps de ceinture ; je mets bien 5 minutes avant de m'y faire et de comater, la tête sur l'épaule de mon mari.

• • • • • • •


On arrive à la salle. Pile quand la voiture disparaît au bout de la rue, le Garçon que j'aime se rend compte qu'il a oublié son Iphone sur la banquette ! C'est Beau Papa qui se charge de retrouver le N° du chauffeur et c'est réglé. Mais mon geek préféré a eu une petite frayeur ; on ne rigole pas avec ça !
Des amis s'activent dans tous les sens pour installer les bouteilles d'alcool-marque place, le rétroprojecteur et autres bidules de dernière minute. Le buffet a du succès, mais moi je n'en verrai la couleur que de loin. Mia a encore pitié de moi et m'apporte un bout de pissaladière et un verre sans alcool. On prend encore des photos. Les gens discutent et font connaissance. Les gens rient et s'amusent. Les enfants font le concours de photos dont j'avais volé l'idée chez JolisMariages. Je vois que des choses sont distribuées aux gens mais je ne fais même pas attention. J'essaie de discuter avec tout le monde mais surtout avec ceux qui ne resteront pas tard. Je suis un peu pressée par le chef de cuisine qui me fait très gentiment remarqué que nous sommes en retard mais que ça n'est pas grave mais que quand même, plus le temps passe, plus on est en retard ! (Je le sentais super gêné de devoir dire ça à une mariée, mais il avait raison !)

• • • • • • •

Mes soeurs nous envoient au fond du jardin un instant, tout le monde se déplace et là, je souris : ils sont en train de préparer une haie d'honneur pour nous ! Une haie avec les cierges magiques !
En effet, j'en avais commandé plein, les allumettes aussi, pensant les faire allumer pendant la valse pour une ambiance sympa. En demandant l'autorisation au restaurant, j'ai failli pleurer : c'était pas possible car les 3 cierges de la pièce montée font déjà énormément de fumée alors 100 et en plus des très longs, ça aurait déclenché les extincteurs. Donc pas possible. Je m'étais sentie super idiote car je sais que ça fait une fumée monstre (on serait d'ailleurs tous morts d'asphyxie). Et malgré ça, je les avait commandés. J'avais fait une croix dessus mais au cas où, j'avais dit à Lili et mes soeurs que si jamais elles trouvaient quoi en faire, c'était là. Voilà : une haie d'honneur !
J'ai adoré ! Ça a duré 'une minute trente mais j'ai eu l'impression que ça durait bien plus longtemps. Les gens riaient, nous faisaient une ola et moi j'avais un sourire tellement grand que ça faisait mal aux joues !

• • • • • • •


On entre dans la salle, j'explique vite fait que le panneau de droite, ce sont les garçons, celui de gauche, ce sont les filles, qu'il faut prendre la carte avec son prénom et au dos il y a le nom de sa table. C'est parti pour une belle cohue mais les gens aiment bien l'idée.

• • • • • • •

 

 

Mariage 11

 

 Sortie "arrosée" - Juste après cette photo, j'entends "Pssst, Claire ! Le menton".

C'est Lili qui me dit de faire attention pour les photos ! Ça m'a fait rigoler et touché ! Merci Lili !

 

• • • • • • • 

 

mariage 31

 

 Mise en place du photobooth sous l'oeil attentif de son ancienne proprio 

 

• • • • • • • 

Mariage 9

 

 Mona Clara ... ”

• • • • • • •

 

 

mariage-rue.jpg

 

 Une mariée à la rue. ”

 

• • • • • • • 

mariage plage glamour

 

 Soleil couchant à 2 (+100) ”

 

• • • • • • • 

Mariage 22

 

 Un tas de garçons ! ”

 

• • • • • • • 

mariage plage saut filles

 Une troupe de filles ! ”

• • • • • • • 

mariage epaules lui

       Remarquez les chaussettes assorties !!! (Pssst : le boxer aussi ! p_by_tilu21.gif) ”

• • • • • • •

mariage-epaules-elle.jpg

 Un jeté de mariée. ”

• • • • • • • 

mariage-route.jpg

       Nous sommes suivis !!! ”

• • • • • • •

mariage 2

 Le concours pour enfants. 

• • • • • • •

mariage 1

 La haie d'honneur. ”

• • • • • • •

mariage 53

 Les escorts cards dans le cadre prêté pas Mia. ”

• • • • • • •

 

Une belle soirée s'annonce.

À suivre  • • •

  

Repost 0
Published by Claire - dans Notre jour J
commenter cet article
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 22:56

Quelques semaines avant le mariage, une amie très proche m'a proposée de demander au groupe de musique dont elle fait partie si ils seraient d'accord pour participer à notre cérémonie religieuse. J'ai bien évidemment sauté sur cette superbe occasion tout en lui disant (pour avoir la surprise et pour ne pas être contraignante) qu'ils pourraient faire ce qu'ils voulaient. En réalité nous leur avions dit combien de chants et à quels moment les placer et demander un Alléluia à un moment bien précis, pour respecter un peu quand même ce que le prêtre nous avait demandés.

• • • • • • •

Nous savions donc qu'il y aurait un groupe à notre mariage, mais c'est tout. Pas de nombre de membres précis, pas de noms de chants ni de paroles ; nous savions juste qu'il y aurait un chant qui bouge bien pour la sortie et des instruments.

Nous n'avons pas été déçus !

mariage 33
Installation du matériel & répétition avant le début de la cérémonie


Le Garçon que j'aime et quelques invités les avaient vu s'installer, certains avaient entendu quelques secondes des répétitions et moi qui suis arrivée en retard et au dernier moment, je les ai découvert en entrant dans l'église au bras de Papa.

 


notre musique d'entrée.

• • • • • • •

Arrivée devant l'Autel, je découvre donc six chanteuses, trois chanteurs et un pianiste, un batteur et un guitariste ; première surprise car même si je savais qu'ils seraient une dizaine, ça fait bizarre de voir tout ce monde rien que pour nous, c'est très touchant.

mariage 34
les chanteurs (+ une minie supportrice !)


Petit discours d'introduction des mariés, petit discours du prêtre et premier chant "pour mettre dans l'ambiance" (c'est à dire "entrer dans un moment de sérénité") : nous avons eu un "vrai chant", un chant en entier avec une introduction musicale, des couplets, des refrains. Pas une petite phrase chantée vite fait. Nous n'en revenions pas. Les deux prêtres qui devaient s'attendre à un petit couplet et c'est tout, ont été surpris (oui, nous avions un groupe de musique & DEUX prêtres ; c'est pas la classe ça !!!)

• • • • • • •

Première lecture : un poème (que j'ai partageais avec vous dans un précédent article)

Deuxième chant : comme le premier, un chant entier, qui met des frissons dans le dos.

Mariage 16

Seconde lecture : un texte choisi pour un de nos témoins, un passage de la Bible que nous trouvions très juste et qui était parlant aux croyants comme aux non-croyants.

• • • • • • •

Voilà venu le moment de l'Alléluia (afin de marquer le début d'un moment de grand recueillement avant la lecture des Évangiles) : un Alléluia qui met les larmes aux yeux tellement les voix nous transperçaient. Je ne suis dit que je devais être particulièrement sensible en ce jour de mon mariage mais chaque chant me touchait plus que le précédent. Cependant certaines amies non croyantes m'ont fait la même réflexion ; je n'étais donc pas la seule à en trembler.

La vidéo est extra courte-flash-éclair (le chant a duré environ 4 minutes)
Et le son n'est pas excellent mais c'est la seule que j'ai.

• • • • • • •

Pendant la signature des registres, il y a eu un morceau de piano et là j'avoue avec un peu de honte que j'étais tellement ailleurs que je n'ai profité que des premières notes : je venais d'être unie au Garçon que j'aime et il n'y avait que lui, lui, lui et lui dans l'église.

mariage-36.jpg

 

Je me pose enfin, nous prions Notre Père. Et là, "chant surprise" ! Le témoin de mon mari (oui, depuis 7 minutes maxi à ce moment là, mais ça compte quand même) nous avait écrit une chanson qu'ont chanté quatre des chanteuses, on nous a donné les paroles pour être sûr de ne rien rater. Les larmes aux yeux (encore une fois !), touchés par l'intention, les paroles et les voix.

 

• • • • • • • 

Enfin, le dernier morceau, la sortie des Mariés ; prévenu, le prêtre a demandé au l'assistance d'attendre le second couplet pour sortir, afin de profiter pleinement cette musique. Et nous avons eu droit à "Oh Happy days !" ... Franchement, j'étais debout et je me tortillais sous ma robe en me disant que nous avions eu un mariage absolument génial, en très grande partie grâce à eux.

Même commentaire que pour la vidéo précédente.
Notez que le prêtre s'éclate ! 

 


Je ne saurai vous dire combien de temps a duré a cérémonie, mais personne ne s'est plaint de sa longueur (car je sais tout de même que notre mariage a duré bien plus d'une heure) en nous disant que les textes choisis n'étaient ni trop "moralisateurs" ni inaccessibles/incompréhensibles pour les non croyants (ou impatients) mais que surtout la musique avait fait un effet boeuf. Même les prêtres nous l'ont fait remarquer.

mariage-35.jpg

Je vous avoue que nous leur avons dit merci environ 1000 et 1 fois (au moins) mais nous trouvons que cela vaut bien plus. Nous cherchons donc comment leur faire part de notre gratitude.

Inoubliable.

      À suivre  • • •

Repost 0
Published by Claire - dans Notre jour J
commenter cet article
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 22:56

Pour notre mariage religieux, nous ne voulions pas des textes trop moralisateurs ou trop "religieux" ; nous voulions que cela puisse toucher les croyants comme les moins croyants. Nous avions choisi de prendre un texte profane en première lecture. C'est un bien joli poème choisi & lu par des proches pour nous.

          mariage plage glamour

- Le bonheur -

de Charles-Eugène Plourde (extrait)


Si tu ne trouves pas le bonheur,
C’est peut-être que tu le cherches ailleurs ;
Ailleurs que dans tes souliers.
Ailleurs que dans ton foyer.
Ne cherchons pas le bonheur dans nos souvenirs,
Ne le cherchons pas non plus dans l’avenir.
Cherchons le bonheur dans le présent,
C’est là, et là seulement, qu’il nous attend.
Le bonheur, ce n’est pas un objet
Que l’on peut trouver quelque part hors de nous.
Le bonheur, ce n’est qu’un projet
Qui part de nous et se réalise en nous.
Il n’existe pas de marchand de bonheur,
Il n’existe pas de machine à bonheur ;
Il existe des gens qui croient au bonheur.
Ce sont ces gens qui font eux-mêmes leur bonheur.

 

 

 

   À suivre  • • • 

  

Repost 0
Published by Claire - dans Notre jour J
commenter cet article

Un jour quelqu'un m'a dit : "Lancez vous ! Nous sommes toutes des magiciennes !"
Et je l'ai cru ...   Bienvenue à vous ! 

 

Rechercher

Bienvenue chez moi

mariage-oreille-noire.png
Je m'appelle Claire, Je vis entre un chat fou
un Lutin parfait et un ChériChéri adorable.
Quand j'ai du temps libre, je fais toutes
sortes de bidouillage.

 

1

Ballades Sur Mon Blog

1

1